Dijon Quartier de la Fontaine d'Ouche

Depuis quelques semaines, une famille dijonnaise installée dans le quartier de la Fontaine-d’Ouche vit un enfer. Vitres brisées par des pierres ou à coups de barre de fer, volets fracassés...

Depuis quelques semaines, une famille dijonnaise installée dans le quartier de la Fontaine-d’Ouche vit un enfer. Vitres brisées par des pierres ou à coup de barre de fer, volets fracassés, menaces de mort. « On n’ose plus sortir de chez nous, je ne me sens plus en sécurité avec mes enfants », explique cette mère de famille.

Selon elle, ce harcèlement, « mené par une vingtaine de jeunes », serait dû à une relation amoureuse de son fils, qui n’aurait pas été acceptée dans le quartier. Place Suquet, on reconnaît suivre cette affaire de très près. Un homme a d’ailleurs été interpellé le 24 août pour un jet de pierre. Agé de 20 ans, il a nié les faits et a été laissé libre.

Quant à cette mère de famille, elle espère « que le leader sera arrêté. C’est lui qui demande aux autres jeunes de nous harceler. Il faut faire cesser ces rumeurs. » Car pour cette famille la situation est franchement devenue invivable. « Personne n’ose intervenir, les gens ont peur. » La sûreté départementale affirme rester très vigilante sur le sujet.

Le 28/08/2013