Tribunal de Lille

Communiqué d'Eric Dilles , SD du FN Lille-Métropole du 29/08/2013
 
Insécurité dans les tribunaux de Lille : 6 policiers blessés dont 4 hospitalisés !
L’insécurité se développe jusque dans les tribunaux. En témoigne le procès de trois voleurs de moto, le 27 août, au Tribunal Correctionnel de Lille. Selon la Voix du Nord du 29 août, les proches des condamnés ont provoqué de « vifs incidents ». Des vifs incidents qui ont abouti à ce que six policiers soient blessés dont quatre hospitalisés.
Cette délinquance, arrogante jusque dans les tribunaux, est devenue quotidienne en France, car les délinquants testent les limites de l’Etat de droit et sortent trop souvent gagnants de cette confrontation.
Le Front National – Lille Métropole apporte son soutien aux policiers blessés, à l’heure où l’exercice de leur mission devient de plus en plus pénible. Pour remédier à cette déliquescence généralisée de l’Etat, nous proposons l’arrêt de l’immigration, l’augmentation des effectifs de police et la revalorisation de leur travail, une tolérance zéro pour les délinquants, la création de 40 000 places de détention supplémentaires, la suppression de toutes les aides sociales aux voyous et l’expulsion des étrangers condamnés."
 
Article de la Voix du Nord

Lille : le procès de trois voleurs de moto se termine en bagarre, six policiers blessés

Au départ, c’est une affaire de voleurs apparemment semi-professionnels. Le 27 août, vers 4 h 20, une patrouille de la brigade anti-criminalité tombe, rue des Canonniers à Lille, sur cinq hommes gantés qui s’affairent près d’une camionnette Volkswagen toutes portes ouvertes. Les policiers observent : les cinq jeunes, très baraqués, sont en train d’emmener une moto cross KTM fraîchement volée dans la cour intérieure d’une résidence. Malgré les précautions des voleurs, l’alarme de la moto se déclenche, les policiers foncent. Trois jeunes gens sont arrêtés, deux prennent la poudre d’escampette. Le fourgon était lui-même volé.