Roms Lyon

En fin de semaine dernière, une trentaine de Roms du camp sinistré de Vaulx-en-Velin a été recueillie par les Fils de Butte, des opposants au Grand Stade et qui font de la résistance à Décines.

Problème pour les deux communautés, le terrain qu'elles occupent ne leur appartient pas. Les Fils de Butte sont notamment expulsables depuis le mois d'avril. 

 

Excédés par le comportement de certains Roms, des dizaines de Décinois, voire une centaine, se sont rassemblées lundi soir. Leur mouvement avait déjà été très suivi vendredi dernier. Des policiers ont surveillé de près la manifestation car des Fils de Butte sont venus à la rencontre des riverains pour discuter. Et les confrontations furent parfois tendues.

Les Roms de Décines viennent du camp de Vaulx-en-Velin, sinistré à la mi-août par un incendie puis évacué par les forces de l'ordre une semaine plus tard. 450 personnes y vivaient.

Le 02/09/2013