Collard fds affiche

Communiqué de presse de Gilbert Collard, Député du Gard du 09/09/2013

Question au Gouvernement déposée sur le bureau de l’Assemblée Nationale le vendredi 6 Septembre 2013

M. Gilbert Collard alerte M. le ministre du redressement productif sur l’avenir des activités chimiques de la Société Kem One. En effet, les offres de reprise de ce groupe doivent être déposées avant le 9 septembre 2013. Or, l’enjeu est lourd : 22 usines et 2600 salariés, dont 1800 en France sont directement menacés. M. Gilbert Collard rappelle qu’au-delà, les conséquences d’une liquidation seraient lourdes : avec en amont la saline de Vauvert, et en aval toute la filière française du PVC et de la plasturgie.

La compétitivité de Kem One passe par une diminution des coûts facturés par EDF, Total  et Arkema sur les fournitures de vapeur, d’éthylène et d’électricité. Votre Ministère doit assumer à cet égard les prérogatives d’un Etat stratège.

Concernant ce dernier point, M. Gilbert Collard souhaiterait connaitre le montant des capitaux que le Fonds stratégique d’investissement est prêt à investir dans le capital de ce groupe, afin d’en assurer la survie et la pérennité.