Gendarmerie enseigne 3

Un jeune homme d’une vingtaine d’années a été interpellé ce jeudi matin par les gendarmes au domicile de sa mère, dans les environs de Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône). Arrêté pour « menaces de mort réitérées en raison de l’appartenance à une religion », il a été placé en garde à vue à Lure dans les locaux de la brigade de recherches. Il doit être déféré demain à Vesoul devant le procureur de la République, Jean-François Parietti.

L’homme, qui n’a pas opposé de résistance aux gendarmes, est soupçonné d’avoir passé lundi un appel anonyme de menaces à l’école juive Ohr-Torah (ex-Ozar Hatorah) de Toulouse. C’est là que Mohamed Merah avait assassiné un père de famille et trois enfants le 19 mars 2012, avant d’être abattu trois jours plus tard dans son appartement par le Raid.

Lundi, en début d’après-midi, le jeune Haut-Saônois se serait présenté comme le « cousin de Mohamed Merah ». Il aurait annoncé qu’il allait commettre des crimes le soir-même au sein de l’école. « Je vais vous fumer ce soir », aurait-il déclaré.

Un dispositif de sécurité avait rapidement été déployé par la police autour de l’établissement. Le responsable de l’école avait déposé plainte et les premières investigations des enquêteurs de la Sûreté départementale de la Haute-Garonne avaient permis de localiser le lieu de l’appel, à savoir la Haute-Saône.

Le 19/09/2013