Braquage Paris octobre 2013

Une quinzaine d'individus cagoulés et armés ont braqué vendredi en fin de matinée une bijouterie Vacheron Constantin située au 2, rue de la Paix, au cœur de Paris. Deux d'entre eux âgés de 17 et et 24 ans, de nationalité roumaine et moldave, ont été interpellés peu après par la BAC. Le butin est évalué à un million d'euros en montres de luxe, selon une première estimation.

Une vendeuse a été légèrement blessée par les éclats des vitrines brisées par les malfaiteurs. Interrogé par l'AFP, le groupe Vacheron Constantin n'a pas donné de précisions sur cette attaque, affirmant que sa «principale priorité est de s'occuper de la santé physique et morale de ses équipes».

Selon un syndicaliste d'Alliance, Abdel Didouhe, les faits se sont déroulés ainsi: «Deux hommes en costumes sont dans un premier temps entrés armés dans la boutique, et ont mis en joue le personnel. Puis ils ont été rejoints par une dizaines d'individus munis de masses, de battes de base-ball et de haches. Ils ont alors pillé les vitrines.»

Pour couvrir leur fuite, les malfaiteurs ont projeté des fumigènes et ont jeté leur matériel, gants et massues, notamment, dans des poubelles.

Une vingtaine de montres et chronomètres ont été dérobés dans cette boutique Vacheron Constantin, spécialisée dans les montres de luxe.

Selon un journaliste du Figaro sur place, les vitrines intérieures de l'enseigne ont été littéralement explosées et la moitié de la rue de la Paix était fermée à la circulation peu après 13 heures.

La brigade de répression du banditisme est saisie.

Début septembre, une autre boutique de bijoux de luxe du quartier avait été la cible d'un braquage. Le préjudice était estimé à 2 millions d'euros.