UMPS logo

" La candidature de Jean-Claude Wambst n’est pas une surprise. En revanche, son autosatisfaction a de quoi laisser pantois ", "Chaque jour en effet, ils peuvent constater par eux-mêmes qu’au contraire, la ville se meurt et se dégrade. Et ce n’est pas les travaux entrepris pour des raisons électorales à 6 mois des élections qui suffiront à faire croire le contraire !".

Jean-Pascal  Fichère, le porte-parole des neuf élus de l'opposition municipale a évidemment raison lorsqu'il nous fait  dans les colonnes du Progrès le portrait du maire actuel de Dole. A la différence près que durant pratiquement deux décennies ils (l'UMP aujourd'hui) détenaient les cordons de la bourse et que certains quartiers de la ville ont clairement été abandonnés depuis longtemps. (Landon notamment où les riverains demandent des faits et non pas des promesses en matière d'équipements routiers).

Et puis, monsieur Fichère qui sera probablement second ou troisième sur la liste de Jean-Marie Sermier lors des municipales de mars prochain, doit penser que "les jeux sont faits" et que, forcément, le second tour se fera entre Jean-Claude Wambst et son poulain.

Pour l'UMP comme pour le PS -bref, le R.O.M, le 30 mars 2014 verra s'affronter leurs deux seuls candidats...

Ils oublient -volontairement ?- que d'autres candidats pourraient être là , je pense évidemment à Ghislaine Fraisse pour le Front National-Rassemblement Bleu Marine.

GS