EELV image

Est-ce le début d'un nouveau psychodrame entre le Parti socialiste et Europe Ecologie-les Verts ? Dans un communiqué, signé de la main d'Elise Lowy, une de ses porte-parole, et publié dimanche 20 octobre, le parti écologiste juge "inhumains et incompréhensibles" les propos de François Hollande et Manuel Valls concernant Leonarda, l'adolescente expulsée au Kosovo. Il fait part de "sa colère et son indignation" 

Le parti demande "que Leonarda et sa famille puissent revenir sur le territoire au plus vite", évoquant "le droit à vivre en famille". Les écologistes ne mentionnent pas seulement le cas de la collégienne kosovare. Ils réclament aussi le retour du lycéen arménien Khatchit Khachatryan expulsé récemment en Arménie.

Pascal Durand se désolidarise du communiqué

Pour le parti, ces adolescents "font les frais des politiques sécuritaires et répressives de nos gouvernements successifs, de cette violence administrative expulsive qui les livre à des circuits dangereusement non balisés pour lesquels ils sont impréparés, avec ou sans famille".

Reste que tout le monde au parti ne partage pas cet avis, signale Le Monde. Ainsi, Pascal Durand, le secrétaire national d'EELV sur le départ, se désolidarise de ce communiqué, qu'il qualifie d'"initiative personnelled'Elise Lowy. "Il n'a été discuté nulle part alors que je souhaitais que la question Leonarda soit débattue demain lors du bureau exécutif.  (...) Pour ma part, j'attendrai le bureau exécutif pour m'exprimer", a-t-il précisé.

Le 20/10/2013