Oullins (69) gare

Le grand terrain de la Saulaie a été déblayé, les travaux d'installation des bungalows ont pu commencé.

Ce jeudi, au moins deux baraquements de la société Dom'Ici ont été posés. Une cinquantaine doit fleurir avant le 15 novembre pour accueillir rapidement les Albanais de l'autopont de Perrache. Un bungalow,une fois raccordé à l'eau et à l'électricité, sera équipé d'une douche et d'une kitchenette, pour une capacité de quatre personnes.
 
Le terrain, situé près de la future station de métro B Gare d'Oullins, fait l'objet d'une véritable bataille juridique entre la mairie et la préfecture. François-Noël Buffet, le sénateur-maire d'Oullins, sait bien que ses électeurs pourraient voir d'un mauvais oeil l'arrivée des Albanais. Et à quelques mois de remettre en jeu son siège aux municipales, il ne veut pas se mettre une pression inutile. FNB a donc déposé un recours contre l'arrêté préfectoral, a fait le tour des médias locaux et nationaux et a donné une pétition signée par plus de 5000 personnes au préfet Jean-François Carenco.

Le sujet divise en tout cas à Oullins-même. Tandis qu'une manifestation de riverains et de commerçants opposés à l'arrivée des Albanais se prépare, la mairie a été taguée ce jeudi. On pouvait lire sur la façade"Solidarité avec les sans-papiers".

Alors que l'expulsion des Albanais se rapproche (ce jeudi, un contrôle d'identité et un comptage a été effectué sous le pont Kitchener), l'arrivée des familles à Oullins risque d'être mouvementée, il faudra notamment scolariser des dizaines d'enfants. D'autant que la cohabitation devra durer tout l'hiver. Ensuite, il faudra trouver une nouvelle solution pour régler la situation des Albanais.

Le 31/10/2013