Rochedy

La possibilité est réelle selon le Figaro, qui a demandé au président de l’institut de sondages CSA, Bernard Sananes, de lister les villes de plus de 20 000 habitants détenues par un maire de droite (Franck Reynier est UDI et a le soutien de l’UMP) où une triangulaire avec le Front National serait possible lors des prochaines élections municipales.

Et ce selon des critères bien établis : la ville doit être détenue par un maire de droite ; l’écart gauche/droite y avait été inférieur à 10 points au second tour des municipales de 2008 (52,07 % pour Franck Reynier contre 47,93 % d’Anne-Marie Rème-Pic, PS) ; Marine Le Pen y avait obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés au 1er tour de la présidentielle de 2012 (21,02 %).

Dans la vallée du Rhône, Montélimar côtoie Vienne et Avignon. Voilà de quoi donner de l’espoir à Julien Rochedy, candidat du FN à Montélimar, et inquiéter le premier édile montilien, ouvertement contre le principe des triangulaires : « Nous souhaitons (NDLR, au Parti radical valoisien) que seules les deux listes arrivées en tête au premier tour d’une élection puissent participer au second » (Le Figaro, 2010).

Réponse finale à la question en mars prochain.

Le 02/11/2013