Marine officielle

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 14/11/2013

La chute du PIB au troisième trimestre, -0,1%, confirme que le discours du pouvoir sur la prétendue reprise n’était que mensonge et enfumage comme nous l’avions bien analysé. On notera en particulier une baisse des exportations et une nouvelle chute des investissements des entreprises, signes très inquiétant pour l’avenir.

Ces résultats délétères doivent alerter le gouvernement et le sortir, enfin, de sa navrante passivité. Le gouvernement doit se mettre au travail : s’il croit pouvoir s’en sortir en multipliant les sujets de diversion pour mettre en cause les Français, il se trompe lourdement. Les Français n’attendent pas des ministres qu’ils se regardent le nombril et qu’ils jouent aux donneurs de leçon, mais qu’ils travaillent et qu’ils rendent des comptes.

Ces chiffres catastrophiques témoignent au fond de la soumission des gouvernements UMP et PS à une politique européenne désastreuse.

L’eurostérité est un poison, et l’UMPS n’a pas l’antidote.

L’antidote c’est le patriotisme économique, c’est à dire le protectionnisme intelligent face à la concurrence internationale déloyale et la fin organisée de l’euro, monnaie malade responsable d’une très large partie de la désindustrialisation de notre pays.