M_lenchon_FdG

Jean-Luc Mélenchon, le camarade, co-leader du Parti de gauche était hier en déplacement à Pau (Pyrénées-Atlantiques) où il venait soutenir le candidat du Front de gauche (enfin ce qu'il en reste) Olivier Dartigolles, porte parole du PCF.

Interrogé par la presse locale sur le risque FN aux élections municipales , Jean-Luc Mélenchon a fait du...Mélenchon.

Il a en effet indiqué, en parlant de Marine Le Pen que "maintenant on ne sait plus comment faire pour la faire rentrer dans sa cage. Parce qu’elle est sortie et que tous les monstres qui sont avec elle, ils sont là"

Merci pour la cage et merci pour les monstres !

Et parmi les monstres : "Les identitaires, les bagarreurs de rue qui tuent Clément Méric, les barbares qui font le journal Minute et ainsi de suite …Et puis la bienpensance catholique (...) qui va traiter de guenon une ministre en se trimbalant avec ses gosses en les tenant par la main et qui en sont fiers !"

Laissons donc monsieur Mélenchon à ses fantasmes de complot "d'extrême-droite"...

Le peuple a déjà largement compris.

GS

Source : Le Lab Europe 1