Jack Lang IMA

Selon le magazine Jeune AfriqueJack Lang aurait insisté auprès du ministère des Affaires étrangères pour toucher un salaire, conséquent, à son poste de nouveau directeur de l'Institut du Monde arabe

Ses deux prédecesseurs à la tête du musée du Quai Saint-Bernard, à Paris, dont Dominique Baudis, n'étaient pourtant pas rémunérés, mais simplement défrayés - l'IMA est dans une situation financière difficile et ils avaient renoncé à leurs appointements. 

L'ancien ministre de la Culture n'aurait pris connaissance de cette information que récemment, quelque temps après avoir été nommé. Mauvaise surprise, coup de téléphone au ministre de tutelle de l'institut,Laurent Fabius, à qui il aurait expliqué que dans ces conditions, il renonçait

D'après Jeune Afrique, Jack Lang a été convaincant et obtenu gain de cause. Sa victoire aura un prix pour l'IMA: 10 000 euros par mois.

En pleine crise, la facture est salée. 

Le 22/11/2013