Douane

C’est une corporation habituellement discrète qui avait envie de faire entendre sa voie, jeudi dernier à Paris. En compagnie de leurs collègues de toute la France, une trentaine d’agents des douanes de Bourgogne ont manifesté devant le ministère de l’Économie et des Finances. En Bourgogne, selon la CGT, 50 % des effectifs étaient en grève. Avec une pointe à 76 % sur le bureau dijonnais.

« Une baisse des effectifs »

Ils entendaient en effet manifester leur colère contre le démantèlement de la douane en France. « Il y a un vrai malaise dans notre métier », fait remarquer Didier Bourigault, secrétaire régional CGT. « Nous avons une grosse inquiétude sur la survie de ce service public. »

En effet, face à une politique de baisse des dépenses publiques, les douaniers pourraient perdre, selon les chiffres de la CGT « 1 600 emplois d’ici à 2018 ». En Bourgogne, il y a aujourd’hui « 210 douaniers, mais les effectifs sont en baisse constante, et des bureaux ont déjà fermé ces dernières années. Et dans le même temps, on nous donne des objectifs à réaliser de plus en plus important », déplore Didier Bourigault.

D’autres actions pourraient être entreprises avant les fêtes de Noël, toujours une période charnière dans la lutte contre la contrefaçon.

Le 25/11/2013