Affiche arnaque europeenne

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National du 25/11/2013

La consultation lancée ce jour par Jean-Marc Ayrault ne doit pas se limiter au seul sujet de la fiscalité si elle ambitionne autre chose que d’être un simple écran de fumée.

Cette consultation sera utile si elle englobe la question de l’austérité imposée par la zone euro, au nom de l’euro. En effet, le niveau de l’impôt en France et dans nos pays dépend très directement de la politique d’austérité imposée aux Etats membres de la zone euro pour renflouer la monnaie unique à tout prix.

On ne peut discuter efficacement de la fiscalité en France si on ne discute pas de l’austérité et du coût abyssal de l’euro.

Hyperfiscalité et injustice fiscale sont les deux conséquences directes de la politique de la zone euro, reprise servilement par des gouvernements complices de gauche et de droite. L’euro et l’austérité plombent notre croissance et nos dettes publiques, et se traduisent par une escalade fiscale : il serait anormal de ne pas en débattre.

En outre, nous rappelons notre demande d’être consultés par le premier ministre, au nom des principes démocratiques et républicains les plus élémentaires.