Gendarmerie_BT_Sainte_Anne__Guadeloupe_

C'est le 42e homicide depuis le début de l'année en Guadeloupe. Grièvement blessé par balles à la sortie d'une discothèque de Gourbeyre (banlieue de Basse-Terre) samedi au petit matin, un homme de 38 ans est décédé dimanche 24 novembre au CHU de Pointe-à-Pitre.

Un homme de 38 ans est décédé dimanche à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), après avoir avait été grièvement blessé par balles la veille, à la sortie d'une discothèque de Gourbeyre (banlieue de Basse-Terre). Jimmy Galas, qui avait organisé une soirée dans cette discothèque, s'apprêtait à quitter les lieux quand, assis dans sa voiture avec sa petite amie, il avait été la cible de deux tirs d'armes à feu

Atteint au ventre et grièvement blessé, il avait été hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre, où il est décédé. 

Il s'agit du quarante-deuxième homicide enregistré depuis le début de l'année dans la circonscription judiciaire de la Guadeloupe (qui comprend le département de la Guadeloupe et les Collectivités d'outre-mer de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, situées à 250 km au nord de Pointe-à-Pitre). La gendarmerie, chargée de l'enquête, a lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver les auteurs des coups de feu.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'était rendu le 16 octobre dernier en Guadeloupe et avait notamment visité la zone de sécurité prioritaire (ZSP) à Pointe-à-Pitre/Les Abymes, lors d'une étape d'une tournée de quatre jours aux Antilles confrontées à une explosion de la délinquance. Depuis début 2013, 42 meurtres ont été répertoriés en Guadeloupe, un «record» en France selon les forces de l'ordre
Le 26/11/2013
Le Parisien


Avec la brigade anti-criminalité de Pointe-à-Pitre par leparisien