vendanages

Pourquoi le chômage a-t-il baissé de 0,6 % en France en octobre ? Eh, bien essentiellement en raison du… champagne !

Les vendanges ont exceptionnellement eu lieu en octobre. Les modèles mathématiques, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), n’ont donc pas atténué l’effet « vendanges » qui génère chaque année des milliers d’emplois dans la région Champagne-Ardenne. Les chiffres sont ainsi ridicules dans les quatre départements de la région qui enregistre un recul de 13,6 % du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, données CVS. Ce qui fait pour la seule région Champagne-Ardenne un recul artificiel de 10 473 demandeurs d’emploi. Il convient d’y ajouter la baisse totalement artificielle de l’Aisne (- 2443 demandeurs d’emploi), soit un total de 12 916 vendangeurs !

Or le chômage en France a reculé de 20 500 demandeurs d’emploi. Le champagne, à lui seul, en explique les deux tiers ! Cette analyse est d’autant plus pertinente que, si l’on prend les chiffres de l’Oise ou de la Somme, où on ne trouve pas la moindre vigne, les chiffres de l’emploi sont étals. Surtout, l’ensemble des catégories A, B et C, qui excluent les contrats saisonniers, sont à la hausse dans ces régions.

Comme au mois d’août, l’essentiel de la baisse est donc dû à un bug. Ce n’est plus celui de SFR, c’est celui du champagne.

Par Bruno Dumortier le 29/11/2013