l'Humanité

L'Assemblée a voté ce vendredi 6 décembre un amendement au projet de loi de finances rectificative qui efface les  4.086.710,31 euros de dette contractée par le journal L'Humanité auprès de l'État. Ainsi que les intérêts contractuels.

Selon l'exposé du texte de l'amendement 410 présenté par le gouvernement : 

La Société nouvelle du journal L’Humanité ne peut faire face au remboursement de sa dette contractée auprès de l’État (prêt du fonds de développement économique et social - FDES), sur le capital et les intérêts, parce que ses résultats financiers sont très faibles et qu’ellene possède plus d’actifs.

Par conséquent, il est nécessaire d’abandonner cette créance détenue par l’État sur cette société.

Dans un rapport de septembre 2013, la Cour des comptes notait que L'Humanité est le journal le plus subventionné par numéro vendu, avec 48 centimes d’euro de subvention pour chaque exemplaire. 

Le 06/12/2013

Note BYR : Sans commentaire....