Dieudonné M'Bala M'Bala 1

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls est paraît-il sceptique quant au "changement de stratégie" annoncé par l'humoriste Dieudonné M'Bala M'Bala.

Beaucoup le sont aussi, mais fallait-il organiser un tel cinéma, une telle représentation théâtrale afin d'empêcher un artiste de se produire ? C'est assez claire comme de l'eau de roche pour voir apparaître derrière cette soudaine offensive ministérielle une jolie "opération" uniquement destinée à tenir les gens des médias et la population -désormais sur-informée- en haleine afin de provoquer un écran de fumée qui empêche de parler des sujets qui intéressent réellement nos compatriotes.

Et au delà, la question peut se poser de la censure . Demain, tout spectacle , toute manifestation, parce qu'elle ne plait pas aux autorités va-telle se trouver être interdite ? C'est ça la démocratie sous régime hollandais ? On a pu déjà avoir un apperçu de la façon de gérer les choses lors des manifestations contre le "mariage pour tous " en 2013. 2014 s'annonce sportif...

Il faut remettre monsieur M'Bala M'Bala à la place qui est réellement la sienne : ce n'est pas parce qu'il attire de nombreux spectateurs et qu'il fait des scores importants de visite sur internet lors de la diffusion de ses vidéos que son influence est énorme auprès des Français...Et d'ailleurs, comme par enchantement, les médias n'ont font plus leur choux gras, une autre "affaire" beaucoup plus "stylée" à fait son apparition avec la liaison -jusque là seulement mise en une par Closer- qu'aurait François Hollande avec l'actrice Julie Gayet et l'hospitalisation "pour prendre du repos" de la compagne du Chef de l'Etat.

Pour en revenir à Dieudonné, nombre de journaliste en mal de sensation, ont évoqué -pour lui nuire et nuire au FN- la parainneté de Jean-Marie Le Pen envers l'un des enfants de l'artiste. Comme il le dit lui-même et comme l'a fort bien fait remarqué Marine Le Pen ce matin au micro de Jean-Michel Apathie il est question là de "vie privée". Une vie privée qu'il est bon de transgresser sans prendre de pincettes lorsqu'il est question de certaines personnalités. Ce qui n'est pas le cas pour tout à chacun...

Donc pour certains journalistes et politiciens (surtout PS) demander le respect de la liberté d'expression et s'étonner de l'interdiction préalable des spectacles de Dieudonné  à l'image du Front National c'est en être un soutien inconditionnel et c'est partager l'ensemble des propos de l'homme incriminé. Or, il n'en est rien, puisque Dieudonné va à l'encontre des thèmes et des solutions envisageables pour notre pays.

N'oublions pas que monsieur M'Bala M'Bala est un soutien du régime islamiste iranien , qu'il appelle notre pays à s’excuser des traites négrières et prône la repentance éternelle à l'image de la Garde des Sceaux. Qu'il incite au communautarisme et qu'il encourage les chrétiens à se convertir à l’islam...

C'est pas vraiment compatible avec ce que défend le FN !

GS