Yoann Gilet FN 30

Communiqué de presse de la liste « Nîmes, ville française ! » du 13/01/2014

Yoann Gillet, candidat tête de liste du Front National à Nîmes, a présenté ce matin à la presse une lettre qu’il a envoyée par voie postale aux commerçants Nîmois.

Candidat lui-même issu du commerce (Yoann Gillet a été directeur régional de société et avant cela directeur de magasin), il était accompagné pour l’occasion de Laurence Gardet et Olivier Rolland, deux de ses colistiers commerçants à Nîmes.

Rappelant le mépris du Maire Jean-Paul Fournier envers les commerçants et l’incompétence dont il a fait preuve en provoquant la fermeture de dizaines de magasins à la suite de travaux mal préparés, non concertés et passés en force, Yoann Gillet a fait des propositions précises pour redonner du souffle à l’activité et l’attractivité de la ville.

1. Créer une agence du commerce de proximité et de centre-ville.

Gérée par des professionnels du commerce, elle aura pour missions d’aider les commerçants sur les plans stratégique et organisationnel et aussi de prospecter pour de futures implantations pour diversifier l’offre commerciale et créer des emplois.

2. Élaborer un schéma du développement commercial.

Ce schéma concerté définira le développement commercial et le type de commerces à favoriser pour les futures implantations pour améliorer la cohérence de l’offre et aussi lutter contre la prolifération de certains commerces communautaristes, devenus beaucoup trop nombreux.

3. Implanter des Zones Bleues dans les rues commerçantes.

Des zones gratuites sont nécessaires et ont prouvé par le passé leur efficacité. Au bout de 13 ans, l’amateur-Maire n’aura dans les faits réussi à créer que 4 pauvres places de «stationnement minute», un exploit !

4. Baisser les tarifs du stationnement.

Nous renégocierons les contrats qui lient la ville aux concessionnaires des parkings.

5. Utiliser le droit de préemption.

Il est essentiel pour mieux contrôler les implantations des commerces et lutter contre l’implantation de commerces communautaristes. Jean-Paul Fournier fait croire aux commerçants qu’il vient de voter ce droit de préemption, mais il ne s’agit en réalité que d’une mesurette concernant les surfaces de 300 à 1000m2. Il n’a décidément pas pris la mesure du problème des kebabs par exemple (qui ont la plupart du temps des surfaces de moins de 300 m2 et dénaturent notre ville).

6. Lutter contre l’insécurité.

Avec un budget majoré de 10 millions d’euros et des missions très précises, notre Police Municipale aura enfin les moyens d’agir et de protéger les commerçants, ainsi que leurs clients.

7. Alléger la pression fiscale.

La politique de l’UMP et du PS consiste à taxer toujours plus les commerçants et artisans. La liste « Nîmes, ville française ! » propose entre autres de supprimer la taxe sur les enseignes. Une fois élus, nous allégerons également la pression fiscale qui touche les commerçants et leurs clients.

Pour télécharger la lettre de Yoann Gillet aux commerçants Nîmois, cliquez-ici.