Gillet Yoann

Communiqué de Yoann Gillet du 16/01/2014

Seul candidat Nîmois qui s’engage à refuser fermement toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes, à défendre rigoureusement le respect de nos valeurs et traditions et à agir dans le seul intérêt général en refusant le clientélisme, je viens d’envoyer à Guillaume Peltier cette lettre ouverte, à la veille de sa venue à Nîmes.

Lettre ouverte de Yoann Gillet, candidat tête de liste du FN à Nîmes

à Guillaume Peltier, vice-président de l’UMP

Monsieur Peltier,

Vous êtes l’un des cadres nationaux de l’UMP et vous venez prochainement à Nîmes pour soutenir la candidature du Maire sortant, en place depuis 13 ans.
Mais savez-vous réellement qui est Jean-Paul Fournier ?

Le Maire de Nîmes que vous venez soutenir est en fait l’un de ces opportunistes qui, pour gagner des voix, n’hésite pas à attenter à l’identité de notre ville de Nîmes, donc de notre région Languedoc-Roussillon, donc de notre pays.

En effet, Jean-Paul Fournier n’a pas hésité un instant à faire voter à son conseil municipal en avril dernier la vente d’un immeuble d’une superficie cadastrale de 1051m2 à l’Association Cultuelle des Musulmans de la Mosquée de la Paix au prix ridicule de 191 euros le mètre carré dans le but d’y établir une mosquée.

Comble de l’ironie, cette mosquée sera installée à l’endroit même où figurait un ancien temple protestant Nîmois. Elle sera de plus située place Jean Calvin, nom d’un réformateur protestant bien connu : tout un symbole.

Plus récemment, en décembre dernier, ce même Jean-Paul Fournier n’a pas hésité également à faire voter un bail emphytéotique au profit d’une association gérant une autre mosquée (mosquée qui avait reçu officiellement trois mois plus tôt pour une conférence le très controversé Hani Ramadan puis quelques jours plus tard Tariq Ramadan).

Ce bail, signé pour une période de 30 ans, prévoit la location de plusieurs parcelles communales d’une surface totale de 1515m2 pour 13 centimes le mètre carré. Ne pouvant rester silencieux face à cela, j’ai dénoncé publiquement cette délibération au moment du vote en conseil municipal aux cris de « Laïcité » et ai été aussitôt expulsé par la force sur ordre du Maire de Nîmes par la Police. Si c’était à refaire, je le referais.

Celui que vous soutenez n’hésite pas non plus à subventionner généreusement, avec l’argent des Nîmois, des associations communautaristes dont les missions sont parfois pourtant très claires. Je peux par exemple vous citer l’association UCDR, qui a pour activité déclarée « l’accueil des étrangers ».

De tels agissements de la part d’un homme qui se rend avec des adjoints à la mosquée de la gare de Nîmes pour partager le repas de fête de l’Aïd El Kébir dans le but de gagner des voix ne m’étonnent malheureusement pas mais m’écoeurent et font partie de toutes ces choses, toutes ces trahisons des promesses faites aux électeurs, qui m’ont poussé à quitter l’UMP pour rejoindre le Front National.

Et vous, Monsieur Peltier, que vous reste-t-il de vos années passées au FN ?

Plus récemment, la motion de votre courant de l’UMP, « La Droite Forte », qu’a d’ailleurs soutenue avec culot M. Fournier, n’indiquait-elle pas « Nous devons promouvoir nos principes républicains comme l’autorité, la sécurité, la laïcité » ?

En maintenant votre réunion publique aux côtés de Jean-Paul Fournier demain en connaissance de cause, vous ne ferez que montrer à tous ceux qui ont pu croire un jour en votre courant « La Droite Forte » que vous n’êtes vous aussi qu’un bidon pour qui la gamelle passe avant tout.

Bienvenue à Nîmes, ville où la laïcité est visiblement de plus en plus délaissée par vos soutiens.

Elu maire, j’entends bien, avec mes colistiers, la réinstaurer dans le respect de notre identité pour que revive enfin « Nîmes, ville Française ! »

Je vous prie, Monsieur Peltier, d’accepter mes sincères salutations.

Yoann Gillet

Candidat tête de liste du FN à Nîmes

Pour télécharger la lettre ouverte de Yoann GILLET à Guillaume PELTIER, cliquez ici.