Dillies FN Lille Métropole

Communiqué d'Éric Dillies, candidat aux élections municipales 2014 Lille Bleu Marine du 24/01/2014

Les chiffres de la délinquance et de la criminalité en France pour 2013 viennent d’être publiés. En pourcentage, l’augmentation globale des méfaits est pratiquement à deux chiffres. Ce bilan sécuritaire est tout simplement désastreux pour le gouvernement socialiste.
A l’échelon local, Martine Aubry continue de masquer la réalité de l’évolution de la délinquance et de la criminalité dans sa ville qui vient d’être classée en Zone de Sécurité Prioritaire par l’État.
Elle ignore les remèdes efficaces. La vidéo-surveillance sur la voie publique est inexistante et la Police Municipale est réduite à sa portion congrue.
La maire de Lille préfère engloutir plus de 12 millions d’euros dans la maison du Hip-Hop ou encore dilapider des sommes colossales dans une culture éphémère de rue. L’argent du contribuable lillois est loin d’être consacré à sa sécurité.  Lille est en train de devenir une zone de non droit où les bandes de voyous se permettent de mitrailler impunément des passants dans la rue. Désespérés par son inaction, certains citoyens à Lille Sud n’hésitent pas à s’organiser en milices pour se protéger eux-mêmes des malfrats.
Et pour couronner le tout, à l’échelon national, les socialistes amplifient cette dégradation de la sécurité en France. Ils ne font plus exécuter les peines d’emprisonnement inférieures à cinq ans. Aussitôt condamnés, aussitôt relâchés. Les  criminels peuvent sévir à nouveau au grand désespoir de la Gendarmerie qui n’hésite plus à critiquer le gouvernement. La politique pénale est la suivante : au lieu d’adapter le nombre de places disponibles en prison au nombre de condamnations, la justice Taubira ou Dati adapte les condamnations au nombre de places disponibles.  Et que dire encore des  aménagements de peine à l’emporte-pièce qui alimentent les vannes de la criminalité. 
Devez-vous continuer à vous résigner à vivre terrorisés à cause de l’irresponsabilité et de l’incurie de la gestion socialiste ?
Elu maire, votre sécurité sera ma priorité.