Local FN-RBM Dunkerque

Surprise ce 22 janvier 2014 au matin lorsque nous arrivons pour préparer le local pour l’inauguration.

  • Enseigne taguée : comme celle-ci se trouve à 3 mètres de haut, autant dire que les délinquants ont dû prendre le temps et le risque pour perpétrer leur forfait.
  • Peinture sur la vitrine à travers le volet mécanique.
  • Et encore plus grave, le volet roulant de la porte arrière, cour Thévenet, forcé, la barre déformée par la tentative d’effraction. Tentative heureusement avortée. Sinon nous aurions eu notre local, préparé depuis des jours par les militant, saccagé.

Une plainte a été déposée dès ce 22 janvier 2014 par le Défi Dunkerquois auprès des services de Police. Philippe Eymery saisit de nouveau le Procureur sur ces violences commises à notre égard, violences qui s’ajoutent à une longue liste. Philippe Eymery saisit également le Sous-Préfet, représentant de l’Etat, pour que soient rappelés à tous les candidats, à l’entrée de cette campagne, le nécessaire respect des adversaires et le caractère pénal de toute infraction visant à empêcher le bon déroulement d’une campagne électorale.