Marine Suisse

Le oui à l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse est salué par les partis nationalistes français et britanniques.

«La Suisse dit non à l'immigration de masse, bravo! L'Union européenne va-t-elle envoyer les chars?», s'est exprimée sur Twitter la présidente du FN Marine Le Pen.

En Grande-Bretagne, l'UKIP, qui a fait une percée remarquée au Royaume-Uni aux élections locales l'année dernière, a également félicité la Suisse.

«C'est une merveilleuse nouvelle pour les amoureux de la liberté et de la souveraineté nationale en Europe. Une Suisse sage et forte s'est dressée contre le harcèlement et les menaces émanant des bureaucrates non-élus de Bruxelles», a clamé Nigel Farage, chef du parti.

«L'immigration de masse en Europe est un problème majeur et source de grandes préoccupations parce qu'elle fait baisser les salaires, met la pression sur les systèmes sociaux et donne aux gens le sentiment d'être des étrangers dans leur propre pays. Ce n'est pas une question de race, mais d'espace, de nombre et de qualifications», a ajouté Nigel Farage.

Le 09/02/2014