Gendarmerie Trafic

Lons-le-Saunier. Dans la nuit de vendredi à samedi, à Romain, petite commune du Jura, à la limite du Doubs, un agriculteur se retrouve nez à nez avec deux individus qui viennent de forcer sa porte d’entrée à l’aide d’un tournevis.

Faisant preuve d’un grand sang-froid, le Jurassien, qui s’est déjà fait dérober un véhicule quelques mois plus tôt, n’hésite pas à mettre les cambrioleurs en fuite. Pris de panique, les deux jeunes, âgés de 25 ans et 21 ans, laissent leur véhicule sur place.

Alertés, les gendarmes d’Orchamps lancent immédiatement les recherches. Le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie arrive en renfort, tandis que deux militaires du groupement d’enquête de lutte anti-cambriolage, chargés de l’enquête, procèdent aux premières constatations.

Ils se dénoncent par téléphone

Coup de théâtre aux alentours de 4 h 20 : alors qu’ils patrouillent depuis plus de deux heures, les gendarmes reçoivent un appel en provenance d’une cabine téléphonique située à Evans. A l’autre bout du fil ? Les deux individus, activement recherchés, se dénoncent car ils souhaitent récupérer leur véhicule afin de regagner leurs domiciles à Besançon.

Les gendarmes, qui ont saisi la voiture plus tôt dans la soirée, rejoignent aussitôt Evans et interpellent les deux pieds nickelés avant de les placer en garde à vue.

Déjà connus pour des faits de vol, les jeunes Bisontins seront convoqués à la barre du tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier.

Le 16/02/2014

L'Est républicain