Ravier affiche municipales 2014

Un duel de personnalités médiatiques s'annonce dans la cité phocéenne à l'occasion des municipales. L'ancien président de l'Olympique de Marseille Pape Diouf - premier dirigeant de couleur noire d'un club de foot en Europe - pourrait se confronter à Stéphane Ravier, la tête de liste du Front National. Le candidat d'extrême droite est en lice pour briguer le septième secteur (13e et 14e arrondissements de Marseille) face au maire sortant PS Georges, dit "Garo", Hovsepian et l'ex-patron de l'OM s'invite aussi à la fête et à titiller ces deux favoris. 

Pape Diouf était devenu célèbre dans tout le pays lorsqu'il était devenu un acteur essentiel du football français. Face à son grand rival Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique lyonnais, il ne se gênait pas pour lui lancer quelques piques verbales lorsque la rivalité des deux clubs était à son apogée dans la deuxième moitié des années 2000. Ancien journaliste, l'ex-dirigeant de l'OM ne se privait pas de métaphoriser ses déclarations dans un environnement footballistique peu habitué à ce genre de prose détournée. Mais son adversaire du Front National pour les municipales sait aussi se faire remarquer sur le plan médiatique. Début décembre, Stéphane Ravier avait notamment comparé le viol à la consommation de cannabis à propos du débat sur la légalisation de la marijuana. "On pourrait légaliser le viol aussi ! Parce que le viol, finalement, c'est un rapport amoureux qu'une partie des deux souhaite. La deuxième pourrait faire un effort." On attend avec impatience les clashs verbaux entre ces deux aficionados du buzz.

Mais Pape Diouf vient de perdre le soutien du MoDem. Le parti de François Bayrou a annoncé dimanche 16 février qu'un terme avait été mis aux "discussions samedi soir, après avoir fait le constat qu'(ils n'étaient) pas dans la même logique de rassemblement". "Il n'y aura pas de mariage, mais il n'y a pas d'animosité, je lui souhaite bonne chance", a déclaré à l'AFP Christophe Madrolle, secrétaire général adjoint du MoDem et élu communautaire à Marseille.

Le 17/02/2014 avec AFP

Le Point