Burkhalter Didier

La votation suisse du 9 février sur l'immigration, «c'est le démonstrateur du lepénisme en vrai», avait lancé mardi 18 février sur France Inter Arnaud Montebourg, ministre français du Redressement productif.

Il avait encore menacé la Suisse de représailles, notamment concernant l'exportation de produits suisses, s'exclamant encore: «C'est un suicide collectif pour les Suisses!» Didier Burkhalter a vertement répliqué mardi 18 février, rapporte ce mercredi la Tribune de Genève.

Excessif, insignifiant

Le président de la Confédération a lancé: «Tout ce qui est excessif est insignifiant. La politique, c'est penser au résultat final, et non pas se concentrer sur l'expression qui va faire le buzz du jour!»

Rappelons que Didier Burkhalter s'est rendu mardi à Berlin et à Paris, où il a rencontré respectivement la chancelière allemande Angela Merkel et le chef de la diplomatie française Laurent Fabius. Il a trouvé du «pragmatisme» en Allemagne, alors que son homologue français lui a surtout rappelé «l'importance des principes européens».

Le 19/02/2014