WDSJ 1

Communiqué de Wallerand de Saint-Just, Candidat du Front National-RBM à la mairie de Paris du 20/02/2014

Il y a quelques jours, une personne de 60 ans admise aux urgences de l’hôpital Cochin pour une plaie au pied a pu mourir au bout de six heures, sans que personne ne s’en aperçoive.

Cet événement dramatique est de la responsabilité des pouvoirs publics. Depuis très longtemps on a laissé se dégrader le service public de l’hospitalisation et le service public des urgences spécialement à Paris.

Mais, maintenant, les urgences parisiennes c’est dangereux !

Il faut aussi pointer la responsabilité de la municipalité de Paris, de Bertrand Delanoë, d’Anne Hidalgo et de Jean-Marie Le Guen : ils n’ont pas été à la hauteur dans le cadre de la fermeture des urgences de l’Hôtel-Dieu.

Wallerand de Saint-Just demande que tout soit mis en œuvre pour que le drame de Cochin ne puisse se reproduire et qu’enfin les urgences parisiennes soient dignes de la capitale de la France