Antifa Paris

Communiqué de Presse de Philippe Martel, Chef de cabinet de Marine Le Pen, Tête de liste FN-RBM pour le 18ème arrondissement le 27/02/2014

Je donnais hier apres-midi une conférence de presse rue Labat, à Barbés, pour traiter du procès intenté par le MRAP à l’écrivain Renaud Camus ainsi que des problèmes soulevés par l’immigration de masse dans le 18eme arrondissement.

Les conditions dans lesquelles s’est déroulé cet événement méritent d’être signalées.

Des affiches insultantes,diffamatoires et menaçantes,me traitant entre autres de « facho,escroc et mytho » avaient été placardées par les « antifas » aux alentours du lieu de rendez-vous. Afin qu’elles ne soient pas décollées, ces charmants jeunes gens, peu soucieux de la sécurité des passants, les avaient recouvertes d’acide.

Une demi-heure avant le début de mon intervention, une quarantaine d’ »antifas » étaient rassemblés à proximité immédiate de la rue Labat. Scandant des slogans aussi agressifs que dépourvus de sens, ils contraignaient la Police nationale à bloquer la rue, empêchant ainsi la plupart des médias d’accéder à la conférence de presse.

Au débat démocratique et au verdict des urnes, quelques agités ne représentant qu’eux-mêmes, préfèrent manifestement l’insulte, l’intimidation et, dés qu’ils en ont l’occasion, la violence.

Loin de nous décourager, ces pratiques nous confortent dans notre engagement et notre volonté d’aller au devant des habitants du 18ème arrondissement pour leur exposer nos idées et nos propositions.