IMG_3375

Un collectif "de défense de l'hôpital public" de Dole a été créé la semaine dernière.

Toutes les choses qui sont inscrites sur le tract distribué dans nos boite à lettre sont éminament véridiques et c'est plutôt gravissime pour notre ville et toutes les communes qui dépendent peu ou proue du CH Louis Pasteur.

En effet, il est plutôt assez difficile de contester les revendications exprimées dans ce tract : 

- fermeture programmée du service de réanimation pour le 1er avril (dans un mois);

-déménagement probable du bloc opétatoire à la clinique (Mutualité  française);

-suppression progressive de lits d'hospitalisation et donc baisse de personnel;

La seule chose qui me chiffonne c'est de voir ceux qui forment ce collectif : "GGT, PS, EELV, Front de gauche, Attac, NPA"...

Cela veut bien dire que ceux qui ne se sentent pas vraiment à gauche sont exclus, non ?

C'est à croire que pour les signataires de ce texte toutes les personnes qui ne pensent pas comme eux -"toute la droite"- ne peuvent en aucune façon soutenir le maintien de l'hôpital public dans notre ville.

Et ne parlons pas de ceux qui ont des idées patriotes... et puis ceux qui militent au Front National...

GS