lundi 3 mars 2014

Réaction de Florian Philippot aux propos de Jean-François Copé sur I-Télé le 03/03/2014

Réaction de Florian Philippot aux propos de Jean-François Copé sur I-Télé le 03/03/2014
lundi 3 mars 2014

Délinquance à Paris : comment les chiffres ont été truqués

  Minoration, report d'un mois sur l'autre voire destruction pure et simple de faits : un rapport décrypte comment les chiffres de la délinquance ont été maquillés pendant des années au sein de la préfecture de police de Paris sous l'ère Sarkozy. Des pratiques qui ont perduré au moins jusqu'à l'été dernier... C'est un rapport "très sensible", "une démonstration d'une réalité que tout le monde savait", selon plusieurs sources policières. Commandé à l'Inspection générale de l'administration (IGA) et à l'Inspection générale de... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

Ukraine : Fabius menace la Russie de "couper les ponts"

L'Union européenne tape du poing sur la table. Lundi, les ministres des Affaires étrangères ont fait part de leur "fermeté" mais aussi de "leur inquiétude"à l'issue d'une réunion d'urgence à Bruxelles sur la crise ukrainienne avec la Russie. "En ce qui concerne nos relations avec la Russie, s'il n'y a pas dans les heures qui viennent de 'désescalade', nous déciderons de mesures très concrètes comme l'interruption de toute discussion sur les visas, ou encore sur un accord économique. Concrètement, les ponts seront coupés... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

Plus ils sont mauvais, plus ils trichent

  Communiqué de Wallerand de Saint-Just, Candidat du Front National-RBM à la mairie de Paris du 03/03/2014 Un rapport de l’Inspection générale de l’administration (IGA) révèle que les statistiques de la délinquance dans la capitale ont été truquées depuis une quinzaine d’années. Est mis en cause le mandat Sarkozy, qui n’a été qu’un début dans cette falsification des chiffres (disparition entre 2007 et 2012 de près de 130 000 faits de délinquance sur le territoire). Ces « anomalies » dans les statistiques de la délinquance... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

Saint-Etienne (Loire) : le FN sera au second tour

Deuxième ville de la Région Rhône-Alpes avec ses 170 000 habitants, Saint-Étienne est donc un enjeu politique important dans la bataille des municipales. La ville a été successivement, depuis 1977, à direction communiste puis centriste, puis, depuis 2008, socialiste. Le Front National/RBM y présente – c’est une première politique – cette année une liste emmenée par Gabriel de Peyrecave, déjà conseiller régional de Rhône-Alpes, face au maire sortant PS Maurice Vincent. Et un sondage Ipsos pour FR3 Rhône-Alpes et France Bleu... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°353 du 03/03/2014

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°353 du 03/03/2014
lundi 3 mars 2014

Perpignan : au programme de… Louis Aliot (FN)

Dans les cartons du candidat frontiste, un large projet de revitalisation du cœur de ville qui passe par la création d’un pôle alimentaire en trois ou quatre sites, dont celui de la place de la République. « Après deux décennies de déclin de l’attractivité de son cœur de ville, suite à des choix politiques favorisant les zones commerciales périphériques et la consommation de masse, Perpignan doit redevenir la vitrine des savoir-faire du département. Ce positionnement aura vocation à redonner la vie commerciale à laquelle Perpignan,... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

Marine Le Pen sur Radio Classique le 03/03/2014

Marine Le Pen sur Radio Classique le 03/03/2014
lundi 3 mars 2014

Manipulation des chiffres de la délinquance : les magouilles de l’UMPS

Communiqué de Presse du Front National du 03/03/2014 Un rapport de l’Inspection générale de l’administration (IGA) vient démontrer ce que tout le monde savait déjà : le bidouillage organisé des chiffres de la délinquance sous Nicolas Sarkozy. Le rapport nous apprend également que ces pratiques se sont poursuivies depuis l’arrivée au pouvoir des socialistes, en dépit des déclarations faussement transparentes de Manuel Valls. Ces manipulations statistiques sont une marque évidente de mépris pour la Démocratie et le peuple français,... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

Le vote populaire se détourne de la gauche

L'Observatoire des radicalités politiques s'interroge sur les raisons qui feraient du FN « le parti des ouvriers ». «Alors que le spectre de la domination absolue du FN chez les ouvriers plane sur les prochaines élections municipales et européennes, l'Observatoire des radicalités politiques fait le point sur la réalité de ce vote, sa complexité et sa progression.» Créé au sein de la fondation Jean Jaurès et dirigé par Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite européenne, ce nouvel Observatoire a... [Lire la suite]