Briois Steeve 2014

Communiqué de Steeve Briois, Secrétaire général du FN et candidat à la mairie d'Hénin-Beaumont du 06/03/2014

Dans les discussions que nous pouvons avoir avec les Héninois et les Beaumontois au cours de nos rencontres sur le terrain, le vrai changement est sur toutes les lèvres. Echaudés par plus d’un demi-siècle de socialisme qui a eu comme rejetons communs le système Dalongeville, l’immobilisme de l’équipe Binaisse et un sentiment de monopole et d’oppression permanent, nos concitoyens nous disent chaque jour leur envie de «changement», d’en finir avec un mode de gestion, soumis à une idéologie, qui a fait son temps. Un système sans alternance n’apporte rien de bon, surtout quand il a exercé le pouvoir de manière ininterrompue pendant 50 ans. Cette rupture, il est évident que nos adversaires ne peuvent pas l’incarner avec leurs mauvaises pratiques.

Dalongeville a été le fossoyeur de notre ville ces 13 dernières années et a été couvert et protégé par tous les barons socialistes locaux. Il est l’incarnation même du socialisme municipal dévoyé. Binaisse, quant à lui, n’est jamais que la marionnette au service de la fédé, au service du parti, au service du gouvernement de François Hollande. Mais Binaisse oublie qu’avant d’être au service d’un appareil politique, il avait pour mission d’être au service d’une population. Rappelons d’ailleurs qu’elle n’a jamais élu Eugène Binaisse, il ne doit son élection qu’aux conseillers municipaux de l’Alliance Républicaine. Il est en tout cas le candidat d’Hollande, d’Harlem Désir et de Taubira. A ce titre, il est comptable du laxisme et donc de l’insécurité que nous vivons. Ces deux hommes sont en lice pour conserver ou récupérer leurs prébendes. Le changement, c’est tout ce qu’ils fuient !

Le changement n’est donc incarné que par notre équipe, qui n’a jamais trempé de près ou de loin dans les affaires, qui n’est soumise à aucune injonction partisane, et qui est tous les jours au contact de la population. Le sondage de la Voix du Nord nous donnant vainqueur confirme la dynamique de notre campagne, d’autant que les sondages nous sous-estiment systématiquement (législatives 2007, municipalesde 2009, législatives de 2012).

Notre projet sera également novateur, en rupture avec les pratiques sclérosées qui ont eu cours jusqu’à présent. Les Héninois et les Beaumontois veulent tourner la page, ça tombe bien, nous aussi !