Laicité

Communiqué de presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Conseiller République et laïcité de Marine Le Pen du 17/03/2014

Promulguée le 15 mars 2004, la loi interdisant le port de signes religieux ostensibles dans les établissements scolaires a dix ans. Les communautaristes du PS et de l’UMP avaient prédit le pire. Elle n’est plus contestée que par les idéologues et les fanatiques. Les incidents pour son application sont rares. Quand la laïcité est respectée avec cohérence dans un souci de justice, chacun y trouve sa liberté.

Mais l’intégrisme n’a pas désarmé. Il provoque des tensions un peu partout. De plus en plus, les signes religieux ostensibles fleurissent dans la rue, dans les transports en commun, à l’université, dans les administrations ouvertes au public. Le porc est toujours banni dans trop de cantines scolaires. Des enseignants évitent d’aborder certains sujets craignant de heurter l’obscurantisme de quelques élèves. Trop de municipalités UMPS contournent la loi pour financer des lieux de culte ou pour subventionner des associations communautaristes.

Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine demande que soit votée, dans les meilleurs délais, une loi qui précise et qui étende celle du 15 mars 2004. La laïcité est un combat permanent. Ceux qui le mènent doivent être juridiquement armés pour se sentir soutenus par la République. L’espace public doit être apaisé pour le respect des convictions de chacun.