Belfort (90) ville

Et de deux.

Hier, le candidat du Front National à BelfortMarc Archambault, avait déposé plainte contre son concurrent UMP, le député Damien Meslot, pour « utilisation irrégulière » des panneaux d’affichage. Rebelotte aujourd’hui. Le Front National dépose une nouvelle plainte contre l’UMP, cette fois pour « dénonciation calomnieuse ». Hier après-midi, Damien Meslot a écrit hier au Procureur de la République pour l’informer qu’un des colistiers de Marc Archambault aurait été inscrit sur la liste FN « contre sa volonté ».

Dans un communiqué, le Front National affirme disposer d’éléments « très concrets » prouvant « sa bonne foi ». Le FN précise que le candidat en question « était encarté au FN depuis 2010… Plusieurs témoins pourront d’ailleurs, le cas échéant, attester du fait que « M. G » savait très bien qu’il figurait sur la liste FN et qu’il était en réalité plus que volontaire et ravi… »

Rien ne va plus entre l’UMP et le FN, puisque cette affaire rappelle celle de Montbéliard, où le parquet a ouvert une enquête préliminaire pour « faux et usages de faux » suite au signalement d’un colistier de Marie-Noëlle Biguinet, la tête de liste UMP. Ce dernier a alerté les autorités sur deux « inscriptions suspectes » sur la liste du Front National. Sophie Montel, chef de file du FN dans la région et tête de liste à Montbéliard a porté plainte en retour pour  « manoeuvres frauduleuses visant à altérer la sincérité du scrutin ».

Par Jérémy Chevreuil le 20/03/2014