Butzbach Chevènement

A Belfort, à trois jours du second tour des élections municipales où vont s'affronter Damien Meslot (UMP), Etienne Butzbach (PS), Bastien Faudot (MRC) et le frontiste Marc Archambault, la guerre est déclarée -la semaine passée c'était plutôt entre les candidats UMP et FN- entre les socialistes et les chevènementistes...

En effet, le PS belfortain qui avait empoché la ville en 2012 avec l'intégration en son sein du maire Butzbach (ex-MRC) a appelé aujourd'hui le retrait de la liste MRC conduite par Bastien Faudot à Jean-Pierre Chevènement et  à Jean-Luc Laurent le président du MRC ."désormais seul un désistement républicain serait en mesure de permettre à la gauche de remporter la victoire à Belfort le 30 mars" écrit le PS.

Le candidat du MRC a fait un score de 10,92% tandis que le maire sortant PS à eu les suffrages de 3 165 électeurs (21,37%). Etienne Butzbach est qualifié de "traître" par le clan chevènement toujours très actif dans la ville du lion.

Les belfortains pourront faire taire les uns et les autres, les gauchistes et le candidat de la fausse droite en votant massivement pour Marc Archambault...

GS