Marine camp de Rom de Wissous

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National, du 15/04/2014

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 de bien vouloir faire paraître en même page et dans les mêmes caractères le droit de réponse suivant :

Nigel Farage, président du UKIP britannique, affirme que « le British National Party a décidé de s’associer au Front National, c’est très bien, car ils appartiennent à la même famille politique, celle de l’extrême droite ». Outre le qualificatif insultant « d’extrême-droite » envers la formation politique que je dirige et que je réfute totalement, je tiens à affirmer que je n’envisage aucune alliance avec le British National Party (BNP) du Royaume-Uni après les élections européennes. Il était utile d’apporter ces renseignements à vos lecteurs afin que ceux-ci puissent juger des propos erronés et diffamatoires en provenance d’outre-manche.