Nouméa (Nouvelle-Calédonie)

Sur sa page Facebook, la nouvelle ministre socialiste des outre-mer, George Pau-Langevin, a rencontré Julie Bishop, ministre des Affaires étrangères pour l’Australie. Elles ont abordé plusieurs sujets d’actualité dont celui sur la Nouvelle-Calédonie française avec un objectif commun qui est de procéder à la « décolonisation »*de ce territoire français !

George Pau-Langevin (PS) rapporte : « Ça a été un moment d’échanges tout à fait intéressant, la ministre voulait d’abord réaffirmer la position de son pays qui soutient la position de la France au sein du comité de décolonisation en ce qui concerne la Nouvelle-Calédonie et je crois qu’il est important pour nous d’être reconnus dans la zone, d’être comme étant un élément de stabilité et de démocratie. »

Décidément, tout comme ses prédécesseurs de l’UMP, la politique du gouvernement socialiste consiste à soutenir les indépendantistes dont le principal objectif consiste à procéder au démantèlement de la France.

Rappel du communiqué et de la position défendue par Marine Le Pen pour le Front National et le Rassemblement Bleu Marine : Non à l’ingérence onusienne dans les affaires calédoniennes françaises !

« Nous réitérons notre appel à l’unité de tous ceux qui souhaitent que la Nouvelle-Calédonie reste française.

Ces élections provinciales doivent constituer l’occasion de l’émergence d’un front du refus, associant tous les mouvements anti-indépendantistes et patriotes, qui marquera ainsi l’indéfectible attachement de la Calédonie à la France. »


George PAU-LANGEVIN, ministre des Outre-mer... par Ministere_outremer

* La décolonisation est un processus d’émancipation des colonies. Elle conduit le plus souvent à l’indépendance des pays colonisés. La Nouvelle-Calédonie n’est pas une colonie mais une partie de notre territoire national.

Le 25/04/2014