Sondage Européennes 24 avril 14

La participation à ces élections du 25 mai prochain s'annonce très faible, selon les résultats d'un sondage CSA pour BFMTV et Nice-Matin.

Le Front National pourrait sortir en tête des élections européennes de la fin mai, selon un sondage CSA pour BFMTV et Nice-Matin jeudi. Avec un score évalué à 24% des suffrages, le parti présidé par Marine Le Pen devance l’UMP - estimé à 22% - et le Parti socialiste, allié aux Radicaux de gauche, qui pointe à 20%. La volonté du FN de se positionner comme la troisième force politique du pays devient réelle puisqu'il séduit principalement les 25-34 ans (30%) et les 35-49 ans  (34%).

L'UDI (9%), Le Front de gauche (7,5%) et Europe-Ecologie-Les-Verts (7%) se succèdent loin derrière le trio de tête. Lors des dernières élections européennes en 2009, les Verts avaient remporté un véritable succès en affichant un score de plus de 16%.

L'institut CSA précise néanmoins que seuls 63% des sondés se disent sûrs de leur choix, ce qui laisse un tiers de votants toujours indécis.

Une participation potentiellement faible

Seuls 35% des sondés se disent "tout à fait certain" d’aller voter le 25 mai prochain, ce qui constituerait un nouveau record. En 2009, le taux de participation s'élevait à 41,31%. Dans le détail, seuls 19% des 18-24 ans se disent certains de se rendre aux urnes, contre 52% des 65 ans et plus. De manière générale, ces chiffres sont inférieurs à ceux répertoriés lors des élections municipales du mois de mars.

En examinant les réponses des sympathisants, 41% des personnes interrogées qui se disent proches du PS iront voter, 40% pour l'UMP et 38% pour le FN.

L'influence du contexte national

François Hollande - et la politique de son gouvernement - sera-t-il sanctionné lors des élections européennes? Selon les résultats un sondage CSA pour BFMTV et Nice-Matin, le risque est grand que ce scrutin soit "nationalisé" par les votants. 39% des personnes interrogées affirment même qu'elles voteront le 25 mai aux européennes pour sanctionner l'éxécutif français.

A l'inverse, seuls 6% des sondés chercheront par leur vote à soutenir François Hollande.

Le 24/04/2014