Boon UE

L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici.

Boulevard Voltaire

Par Joris Karl le 04/05/2014

Au début, j’ai cru que c’était un fake, un montage grossier. Ce n’était pas possible. Pourtant, je n’avais mis qu’une goutte de Get 27 dans ma glace menthe-chocolat. Je décidais donc de revisionner le clip, une deuxième puis une troisième fois. Bigre, c’était bien réel.

 

Ils avaient osé ! Le FN et Dupont-Aignan avaient donc cassé leur tirelire pour produire une vidéo gag « pro-européenne » ! Je me disais que c’était un joli coup, un buzz en beauté. Les eurobéats n’allaient jamais s’en remettre.

Les Inconnus dans le rôle des europhiles, ça aurait pu être sympa aussi, mais les réalisateurs du clip « Rock the eurovote »… se sont contentés de Guillaume Gallienne, Dany Boon et, entre autres, pour accentuer le trait, d’un jeune homme africain.

Gallienne commence comme un élève de troisième efféminé récitant au tableau son exposé sur le Burkina. « J’éprouve pour l’Europe une passion profonde. » Vient ensuite Florence Pernel, laquelle nous adresse une sentence affreusement nauséabonde : « L’Europe est à l’origine de la plus grande partie de la culture, des arts… »

Au bout de quelques secondes, on a compris qu’on est en train de vivre un très grand moment. Un peu le clip électoral de Chaban en 74, mais en pire. Parce que vient le clou du spectacle : Dany Boon, qui a couvert son regard perçant d’une paire de lunettes, à la Thuram, pour se donner l’air, « mais qu’a pas l’air du tout », aurait dit Brel ! Le grand philosophe nous parle, les yeux pointés vers le cosmos : « Pour moi, l’Europe… c’est la paix. » À ce moment de la vidéo, vous ferez peut-être comme moi, vous appuierez sur « Pause » et vous vous repasserez le moment, parce que c’est trop bon. Boon poursuit, un peu plus loin, et là, vous êtes scotchés, on dirait du Stefan Zweig : « C’est les États-unis, mais pas avec la même langue. » Waouh. « Votez pour que ça change », finit Gallienne. Je pense qu’avec un tel clip, le 25 mai, c’est ce que les électeurs vont faire.

Info de dernière minute : selon une rumeur persistante, le clip en question serait bien le fait d’une association pro-européenne : « Européens sans frontières ». Trop gros pour être vrai, non ? Le Figaro nous informe qu’un second clip pourrait être diffusé sur France TV « avec les témoignages de l’animateur Nagui, l’humoriste Kyan Khojandi ou encore l’actrice Aïssa Maïga ». Pourquoi pas Aymeric Caron et Frank Ribéry, pendant qu’ils y sont ?

DLR et le FN n’ont plus besoin de faire campagne !


Guillaume Gallienne et Dany Boon s'engagent... par leparisien