Marine et Aymeric Chauprade

Le Front National dénonce la politique brutale des nouvelles autorités de Kiev contre les populations du sud-est de l’Ukraine. Il appelle le gouvernement français à à condamner fermement le crime de masse commis à Odessa où les milices extrémistes de « Secteur Droit » ont délibérément brûlé vif des civils qui s’étaient réfugiés dans la maison des syndicats, n’hésitant pas à tabasser ceux qui tentaient de fuir l’incendie.

Si rien n’est fait rapidement par l’Union européenne pour faire cesser le massacre des civils russophones d’Ukraine alors, inéluctablement, la Russie sera contrainte d’engager une opération de protection humanitaire.

Une fois de plus, en s’alignant systématiquement sur la position belligène des Etats-Unis, l’Union Européenne démontre qu’elle ne défend pas les intérêts des peuples européens mais ceux d’une oligarchie mondialisée hostile au monde multipolaire.

En dépit du refrain maintes fois répété par ses défenseurs et bénéficiaires, l’Union Européenne n’aura hélas pas apporté la paix à l’Europe, mais planté les germes de la guerre. L’équilibre et la paix juste, au contraire, ne peuvent venir que du recouvrement des souverainetés. Le temps presse car la paix sur le continent n’est désormais plus une évidence.

Défenseur des intérêts français, de l’intégrité des populations civiles d’Ukraine, de l’équilibre de la paix en Europe, le Front National appelle tous les Français, le 25 mai, à voter massivement pour la paix en faisant tomber le Mur de Bruxelles !