Police nationale sécurité publique

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des individus se sont introduits dans la résidence des Le Pen, située dans le parc de Montretout à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Selon les premiers éléments de l'enquête, les faits se sont déroulés vers 4 heures du matin. Marine Le Pen et sa soeur Yann ainsi que leur mère Pierrette vivent toutes les trois au sein de cette demeure et de ses dépendances acquises par Jean-Marie Le Pen en 1976. Il avait bénéficié de l'héritage de la famille Lambert, cimentier fortuné, dans des circonstances troubles. Selon nos informations, Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse, et son petit frère mineur se trouvaient dans la maison visitée par les inconnus. Le président du FN n'habite plus les lieux - il vit désormais avec sa femme Jany dans une maison à Rueil-Malmaison -, même s'il y dispose toujours d'un bureau dans lequel il se rend presque tous les jours. 

La famille Le Pen a déposé une plainte pour vol par effraction. La police judiciaire a été saisie de l'enquête. Joint par Le Point.fr, le parquet de Nanterre, qui confirme l'intrusion dans la résidence sécurisée de Montretout - on y accède à l'aide d'un code changé deux fois par an - et le dépôt de la plainte, n'est pas en mesure de dire qui était visé par le cambriolage. Des portes de placard ont été ouvertes et les faits ont été constatés au réveil vendredi matin.

Par Aziz Zemouri le 16/05/2014