Briois officiel

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National du 16/05/2014

En intervenant hier soir à Lille dans un meeting socialiste clairement orienté contre le Front National, Manuel Valls a frappé la fonction de Premier Ministre d’une rare indignité. Si la tournée anti-FN entreprise lors des élections municipales du ministre de l’Intérieur Valls était déjà critique, ce meeting anti-FN du premier ministre dans le cadre des européennes est absolument lamentable.

Les socialistes, par ce genre de comportement contraire à l’éthique et à la réserve partisane qu’imposent leurs fonctions, démontrent qu’ils sont aux abois. Et pour cause : il est maintenant évident que leur conception de l’Europe sera littéralement balayée le 25 mai.

Quand on prétend défendre les travailleurs et les plus modestes, mais que l’on adopte le modèle européen le plus brutal pour eux, on ne peut s’étonner d’être confronté à une telle défiance.

Le gouvernement Hollande/Valls se comporte depuis maintenant 2 ans en vulgaire élément de retape des campagnes socialistes en déroute : non seulement ils sont incapables d’exercer, mais ils sont aussi incapables d’incarner. Nos compatriotes en tireront très bientôt les leçons, en choisissant la seule formation politique qui prône une construction européenne qui se fera avec les peuples européens et pour les peuples européens. En attendant, suggérons que l’utilisation des services du 1er ministre soit intégrée au compte de campagne de la tête de liste socialiste dans l’eurorégion Nord.