FN 71 bureau

Le FN 71, ce samedi à Montceau, a dressé un bilan des dernières élections, évoqué les prochaines et affiché sa volonté de s’implanter encore plus localement.

Avec 25 Eurodéputés, le Front National représente la France au sein de l’Europe », a affirmé Sébastien Alloin, secrétaire de la fédération du Front National de Saône-et-Loire. Il avait réuni ses troupes ce samedi à Montceau, au sein de leur permanence, local qui avait servi pour la campagne des municipale à Lilian Noirot.

À ses côtés, Alain Taulin, son adjoint, ne s’est pas privé de donner son opinion sur « l’UMPS » à qui il associe les termes de « duperie, trahisons, scandales à répétition… » Conseiller spécial auprès de Marine Le Pen, il ajoute : « Ce sont des gens qui ont réussi de grandes études mais qui ont gouverné la France avec des conseillers. Ils savent tout mais aujourd’hui nous sommes dans le mur. » Pour lui, les électeurs n’ont pas voté FN aux Européennes par rejet des politiques précédentes mais pour « un projet cohérent ».

Il a ensuite analysé les résultats. « Avec 27,09 %, nous sommes en tête en Bourgogne. En Saône-et-Loire, nous sommes passés de 5,36 % en 2009 à 24,91 % en 2014. Nous avons seulement 763 voix de retard sur l’UMP et sommes en tête au Creusot, à Montceau, Autun, Saint-Vallier et Digoin. Cinq des neuf plus grandes villes. » À cela Sébastien Alloin additionne : « 292 communes en tête pour le FN, 258 pour l’UMP et 14 pour le PS. Je n’ai pas pris en compte les communes où il y avait des exaequos ». Il remarque aussi un « boom des adhésions à chaque élection. En Saône-et-Loire, depuis les dernières, cinquante en plus. On avoisine bientôt les 1 000. »

Concernant les municipales, Alain Taulin a souligné : « Nous avons pour la première fois des élus dans les conseils municipaux et les communautés de communes. Ils vont pouvoir apprendre, comprendre et mettre en lumière les dysfonctionnements. » Peuvent en témoigner deux des élus présents ce samedi. Corinne Mossire, « très ravie de voir que sur Macon le FN se développe, et Lilian Noirot, qui à Montceau à « un bon retour sur le terrain ».

Prochaine étape pour les frontistes : « Nous nous réunissons de nouveau samedi prochain. On est en train de restructurer le bureau, on l’élargit encore plus, a dévoilé Sébastien Alloin. Nous travaillons à une implantation très locale pour préparer les prochaines échéances. Pour les cantonales on est en ordre de bataille. Nous allons aussi proposer nos sénateurs. »

Le 01/06/2014