Caméras de surveillance hall HLM

Dole, OK-Corral ? 

En tout cas c'est ce qu'il peut apparaître lorsque l'on pense à la ville natale de Louis Pasteur en lisant ce matin le quotidien Le Progrès .

Quelques individus -des "jeunes" - ont brisés à coup de battes de base-ball plusieurs caméras de surveillance installées par Dole Jura Habitat dans les halls et les ascenseurs de deux tours du quartier des Mesnils-Pasteur. Douze caméras ont été détruites ce samedi...

Le député-maire UMP Jean-Marie Sermier, à l'image d'un ancien ministre de l'Intérieur devenu par la suite Chef de l'Etat serre les poings et prévient " Ces actes sont le fait d’une petite poignée d’individus que nous mettrons hors d’état de nuire. On ne peut pas laisser un groupuscule pourrir la vie des gens de ce quartier, lesquels n’aspirent qu’à la tranquillité. Je ferai en sorte que la police ait les moyens d’identifier et d’interpeller les auteurs de ces actes irresponsables ".

Les agents de la ville de Dole vont donc sortir les Kärcher ...

Hélas pour lui, si la police peut encore agir -difficilement dans un quartier "populaire"- la justice, elle, ne peut plus suivre et ce n'est pas le projet de loi de madame Taubira qsui arrive en discussion à l'Assemblée nationale qui va arranger les affaires.

On se souvient que Jean-Marie Sermier avait déjà eu les mêmes paroles alors que le dimanche 25 mai, jour des élections européennes mais aussi jour important pour les organisateurs et dirigeants du club de gymnatique les Feux follets, qui accueillaient une manifestation interrégionale ,une douzaines de "jeunes" ont littéralement attaqués le COSEC (gymnases installé à proximité immédiate du quartier, face à la mosquée) , molestant de nombreuses personnes et en rendant inutilisables plusieurs véhicules.

Au total "l’office public d’HLM de Dole-Habitat a installé 186 caméras dans son parc immobilier, dont 169 dans les immeubles des Mesnils-Pasteur. Dix autres sont en place dans les bâtiments du Poiset, trois à Séans (ex-cités Saint-Germain) et quatre au siège de l’Office, en zone portuaire." nous explique la presse locale.

GS