Commission europeenne

Communiqué de Presse du Front National du 04/06/2014

La Commission européenne reproche à la France son système d’évaluation de la superficie des exploitations agricoles et demande le remboursement du trop-perçu qui en découlerait. Le montant de ce redressement pourrait atteindre cette année la somme astronomique de 3,6 milliards d’euro, soit l’équivalent de plus des deux tiers du budget annuel du ministère de l’Agriculture. Une situation absurde puisqu’il ne s’agit pas de fraudes, mais d’un différend lié aux méthodes de calcul utilisées.

Le Front National dénonce ce nouveau chantage bruxellois et appelle à la renationalisation de la politique agricole afin que la France puisse aider ses agriculteurs selon ses propres critères et besoins.