Armée des Maures 1

L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici.

Riposte Laïque

Par Olivier Fabre le 07/06/2014

L’islam se fait beaucoup entendre, à propos des djihadistes partis en Syrie et des terroristes comme Mehdi Nemmouche. Mais il occupe aussi de plus en plus de place dans la société civile ou après s’être imposé dans la vie quotidienne, il cherche à s’introduire dans les racines françaises. A Maurens, un petit village du Périgord, ce 31 mai dernier comme au Palais des Papes le 24 juin prochain et en Corse en septembre,  « l’Armée des Maures » tient le haut de l’affiche des fêtes médiévales. Cette association culturelle présente des spectacles de jeux de feu, de reptiles et de danses et musiques orientales et africaines. Tout cela dans un folklore de soldats mauresques.

Leur spectacle, n’a aucun rapport avec la guerre. Pourtant, le nom de cette association, leur cri de guerre « L’Armée des Maures jusqu’à la mort »(1), leurs costumes, leurs bannières de guerre islamiques et les cris de ralliement « allah akhbar » qu’ils font partager avec le public sont autant d’éléments qui témoignent de la volonté martiale affichée par le groupe. Pourquoi toutes ces références à la guerre ?

Karim Saidi, le responsable de l’association, dans son interview au Progrès, répond à cette interrogation :

Notre objectif est d’apporter une ouverture et un regard différent sur une certaine période. Nous véhiculons des valeurs auxquelles nous sommes profondément attachées comme le respect, la transmission et le partage. Partout où nous allons, notre tente reste toujours ouverte aux gens. Nous ne sommes pas des artistes mais des soldats.  (le Progrès, samedi 10/08/2013)

Karim Saidi témoigne de son devoir de soldat qui est la propagation de sa vision de l’histoire et de ses valeurs. Mais quel est ce « regard différent sur une certaine période », et ces valeurs qu’il faudrait partager,  et pourquoi des propos si évasifs?

Le nom de l’association permet de comprendre qu’il évoque la déferlante mauresque qui s’abattit sur le Sud de la France pendant le Haut Moyen-Age et qui laissa autant dans les livres d’histoire que dans les consciences populaires le souvenir de grandes invasions dans lesquelles le sort de la civilisation était en jeu.

En revenant sur cette période de l’histoire et en voulant la présenter avec un regard différent, ça n’est rien de moins que le djihad islamique du Moyen Age dans toute sa rage colonisatrice que cette joyeuse troupe nous propose de réhabiliter. En France, sous la pression de la communauté islamique, l’histoire médiévale est falsifiée dans le but d’intégrer l’histoire islamique à l’identité française. Jacques Chirac en 2003 affirmait que « Les racines de l’Europe sont autant musulmanes que chrétiennes ». L’histoire de l’Europe est réécrite jusque dans les programmes scolaires qui s’attardent plus que de raison sur les bienfaits de l’islam. Voilà dans quelle ligne s’inscrivent les propos de Karim Saidi et les actes de son association.

Même si le discours reste implicite, la symbolique est quant à elle limpide. Les nouveaux soldats paradent avec des vêtements et des bannières frappés du croissant islamique. Leur champ de bataille ne se situe ni en Syrie, ni en Israël, mais sur le terrain de la culture française, en falsifiant ses racines profondes.

Le djihad, traduit par lutte ou effort, est l’état de conflit permanent entre le Dar al Islam (maison de la paix où l’islam règne) et le Dar al Harb (maison de la guerre, donc le reste du monde) jusqu’à la soumission définitive du reste du monde à l’islam.

Il existe plusieurs moyens de participer à cet effort, la lutte armée étant le plus connu, mais il y en a d’autres comme la lutte économique et culturelle.

Pour répandre la foi islamique, l’armée des Maures a choisi le djihad culturel.

En témoignent leurs discours s’appararentant à des prêches :

Nous allons vous présenter un spectacle de feu,…, chacune de nos flammes est dédiée à la solidarité, au respect des anciens, àl’éducation de la jeunesse, à l’honnêteté, au travail et à l’endurance (2)

Je vous souhaite santé prospérité, réussite, richesse de l’esprit et je vous dis que la paix soit sur vous, as salam al-eykoum (3)

Si vous êtes mordu, dîtes-vous que c’est la volonté du tout-puissant après tout (4)

Plus ostensiblement encore, les bannières de profession de foi et de cri de ralliement islamiques finissent de confirmer le caractère religieux de cette association « culturelle ».

Exemple de partage culturel:

Sur la bannière de gauche : Il n’y a de dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète. L’Armée des Maures.

Sur la bannière de droite : Allah Akhbar (Allah est le plus grand). L’Armée de Maures.

Enfin, ces soldats de la culture en viennent à se rassembler avec les spectateurs pour partager leur cri de guerre islamique : « allah akhbar ». (5)

Ces soldats se font aujourd’hui les porte-drapeaux des djihadistes d’hier adaptant au goût du jour le précepte islamique du djihad en se produisant au sein des fêtes médiévales, dernier bastion populaire de l’identité française. Dans un contexte où le djihad armé représente une tentation pour de trop nombreux musulmans en France, est-il souhaitable de laisser une troupe se qualifiant d’armée dont les membres affirment qu’ils sont des soldats en faire l’apologie ?

Est-il souhaitable que nos villes et villages paient pour se voir imposer ce prosélytisme religieux et guerrier ?

Est-il sain de voir se produire cette “armée” au Palais des Papes à Avignon, comme cela va se faire ce 24 juin? Ou encore de la voir en Corse, en septembre, dans cette terre qui a été un haut lieu de résistance aux Maures avec toutes les dévastations et persécutions induites ?

Les spectateurs naïfs, en premier lieu les enfants, se font manipuler par les visées à peine cachées de la troupe, ils dansent au son des tambours guerriers de l’islam en frappant des mains avec enthousiasme. On leur fait même crier « allah akbar »  pour être en symbiose avec le grand drapeau noir frappé du croissant islamique que déploie « l’armée » à tous ses spectacles,  le même drapeau que brandissent les guerriers terroristes de l’ islam à travers le monde. Les organisateurs bien intentionnés, avant d’inviter « l’armée » à leur fête doivent prendre conscience de l’idéologie perverse qu’elle répand

C’est une négation de notre héritage et donc de nous-mêmes ! Il n’est plus tolérable de laisser ces propagandistes endoctriner notre jeunesse et nier effrontément notre civilisation sans rien faire.

A notre niveau de simple citoyen, il est possible d’agir en écrivant aux mairies notre réprobation à la venue de cette troupe et en diffusant au maximum à tous ses contacts cette information.

Plus bas voici la liste des villes qui sont sur le programme de leur tournée de 2014.

21 et 22 Juin : Fête Médiévale de Briey (54)

24 Juin : Spectacle de Feu au Palais des Papes, Avignon (84)

28 et 29 Juin : Crussol en fête (07)

5 Juillet : Fête Médiévale de Saint-Estéve (66)

12 Juillet : Nuit Médiévale Fantastique des Trois Portes, Saint Pal de Chalencon (43)

13 Juillet : Fête Médiévale de Villefranche de Conflent (66)

16 Juillet : Animation feu Centre Loisir Côte Vermeilles (11)

21 Juillet :  Fête de la Madeleine, Beaucaire (30)

22 Juillet : Spectacle « Cohésion », Le Bosc d’en Roug, Saint Cyprien (66)

24 Juillet : Animation feu, Cascastel (11)

31 Juillet : Animation feu Centre Loisir Côte Vermeilles (11)

3 Aout : Spectacle « Cohésion », Le Bosc d’en Roug, Saint Cyprien (66)

8 Aout :  Concert Feu, Son et Lumière, Guéret (23)

10 et 11 Aout : Fête Médiévale de Crots (05)

13 Aout : Fête du Babau, Rivesaltes (66)

14 Aout : Animation feu Centre Loisir Côte Vermeilles (11)

15 Aout : Fête Médiévale de Bourdeaux (26)

16 et 17 Aout : La Médiévale de Taussac (12)

30 et 31 Aout : Grande Fête Médiévale de Vienne (38)

5, 6 et 7 Septembre : Fête Médiévale de Lévie (2A) en Corse

12, 13 et 14 Septembre : Festival Forêt Follies, Guéret  (23)

4 Octobre : Spectacle Coliseum, Palau Sant Jordi, Barcelone (08) Espagne

10,11 et 12 Octobre: Rassemblement Médiéval, Spectacle « Incendie », Montjoie Saint Denis, Avignon (84)

(1) http://www.armeedesmaures.fr/?page_id=3

(2) http://www.youtube.com/watch?v=qoiubo0mEDw#t=0m25s

(3) http://www.youtube.com/watch?v=QNoEn7BgXlU#t=10m56s

(4) http://www.youtube.com/watch?v=CTu6WInUfWs#t=1m30s

(5) http://www.ladepeche.fr/article/2010/06/20/858742-carcassonne-la-machine-a-remonter-le-temps-medieval.html