Lamamra alger

Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères algérien, a qualifié de « légitime » l’inquiétude des populations issues de l’immigration, suite aux résultats des élections européennes marquées par la poussée des discours extrémistes, xénophobes et islamophobes en Europe.

"La vision européenne consistant à lier la migration à la sécurité, est « contreproductive », a-t-il déclaré lors de la 3e Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’UE et de la Ligue des Etats arabes. Le Chef de la diplomatie algérienne a estimé que « la stigmatisation de l’islam et des musulmans est une atteinte aux droits de l’homme et constitue une menace à la coexistence pacifique entre les peuples ».

Source

Le 12/06/2014