Sakho

"C’est dommage, je l’avais en travers la gorge, a lancé l’ancien Parisien, dans des propos recueillis par 20 minutes. "

"On nous a expliqué qu’il y avait une panne de courant. Je trouve que c’est quand même un manque de respect. Si ça avait été le Brésil ils auraient trouvé une solution. C’est une fierté pour nous de pouvoir chanter l’hymne de notre pays avant chaque rencontre. Ça a été rattrapé par le public qui l’a chanté à un moment dans la rencontre."

Mamadou Sakho au sujet du problème technique qui a empêché la diffusion des hymnes nationaux français et honduriens hier soir.

Source : Le Nouvel Observateur