Marine 1er mai 2014

La France ne doit pas renoncer à l'exécution du contrat de vente à la Russie des porte-hélicoptères Mistral car ce serait une absurdité absolue, estime la députée du Parlement européen et présidente du Front National Marine Le Pen.

"Le refus de livrer les Mistrals constituerait une absurdité absolue. Ce serait une absurdité économique et une démonstration de l'incapacité de respecter ses engagements  dans les rapports commerciaux", a indiqué la députée européenne dans une interview accordée à l'agence ITAR-TASS.

Selon elle, la rupture du contrat serait extrêmement préjudiciable pour la France étant donné que la Russie a déjà réglé 50% du contrat et que la France, où la désindustrialisation bat son plein, est confrontée à d'immenses problèmes économiques.

Le 18/06/2014