Jura France

Les chiffres communiqués jeudi soir font état d’une hausse de 2% dans la catégorie A (personne n’ayant exercé aucune activité), soit la plus forte progression des quatre départements francs-comtois. Cette hausse se monte même à 4,7% si l’on prend en compte les catégories A,B,C (ayant exercé une activité réduite courte de 78 heures ou moins au cours du mois).

En Franche Comté, la hausse est de 1,7% par rapport à fin avril 2014 soit une progression bien plus importante que la moyenne nationale (+0,7%).

Le 26/06/2014

Le Progrès